57 COMMENTAIRES

Comment augmenter le trafic de son blog (+plan d’actions en 7 étapes)

Augmenter le trafic de ton blog, ça te tente ?

Si tu souhaites vivre de ton blog, il est fort probable que la réponse soit oui. 

Tous les blogueurs, même les plus populaires, veulent plus de trafic. Autrement dit je suis certaine que, toi aussi, tu as besoin d’augmenter le trafic de ton blog.

Je me trompe ? 

Attention. Je ne te parle pas d’un trafic massif qui n’a aucune valeur. Non. Je te parle d’un trafic qualifié. Cela signifie que tu dois attirer des personnes qui présentent un réel intérêt pour tes offres. Pas des touristes.

Et tu sais quelle est la meilleure technique pour obtenir du trafic qualifié sur ton blog

La réponse tient en trois lettres. SEO (Search Engine Optimization). L’idée c’est d’augmenter la visibilité de ton blog sur Google.

Cette stratégie, également appelée référencement naturel, permet de générer du trafic naturellement et gratuitement. En d’autres termes, c’est l’un des moyens les plus rentables pour augmenter le trafic de ton blog.

Ok, c’est cool mais le SEO c’est technique non ?

Un peu. Mais certainement pas autant que tu le crois.

Et rassures-toi, je vais te guider pas à pas. En effet, dans cet article, tu vas découvrir comment augmenter le trafic de ton blog en 7 étapes simples. Et pour implémenter la méthode, je t’ai préparé un cahier d’exercices. 

Augmenter le trafic de ton blog : 7 étapes faciles - Télécharge ton cahier d'exercices offert

Cet article participe au carnaval d’articles “Quelle est votre meilleure technique pour augmenter le trafic sur votre blog ?”. Ce dernier est organisé par Pierre, auteur du blog Optimiser son argent pour gagner plus.

Comment augmenter le trafic de ton blog. Voici 7 étapes simples et un cahier d'exercices pour y parvenir.

Sommaire

Étape 1 : Identifier ton avatar client et exprimer ta proposition de valeur unique

Avant toutes choses, tu vas devoir profiler ton avatar client et te mettre dans ses baskets

Définir un client idéal va te permettre d’augmenter le trafic ciblé sur ton blog. En effet, viser tout le monde revient à ne toucher personne. Par contre, en ayant en tête un individu précis, il sera bien plus facile pour toi de créer du contenu magnétique. Il s’agit d’un contenu qui va attirer ton avatar client et résonner en lui. 

En te lisant, le lecteur devrait se dire “C’est exactement ça mon problème” ou “C’est tout à fait ce que je ressens” ou encore “Mais… il lit dans mes pensées ?”.

Qu’est-ce qu’un avatar client ?

L’avatar est un personnage fictif auquel tu destines ton contenu gratuit ou payant

Tu entendras indifféremment parler de persona marketing, client idéal ou avatar client.

Tu vas, en fait, devoir répondre à trois grandes questions :

  1. Qui est-il ? 
  2. Que veut-il ?
  3. Quels problèmes doit-il résoudre pour obtenir ce qu’il veut ?

Comment créer un avatar client ?

Quand j’ai créé mon premier blog sur le maquillage, j’ai eu peur de cibler un avatar précis. Résultat, j’ai attiré des profils très variés :

  • hommes (et bien plus que tu l’imagines) ;
  • femmes matures ;
  • jeunes mamans ;
  • adolescentes ;
  • adeptes de la cosmétique naturelle, etc.

Du coup, je n’ai pas été en mesure de créer LA formation irrésistible. Autrement dit, la formation qui résonnerait de façon universelle dans le cœur de mon audience.  

Ne fais pas la même erreur que moi. Augmenter le trafic de ton blog c’est bien, mais s’il est qualifié c’est mieux. Retiens ça. C’est fondamental. Simple. Basique.

Ok ? 

Dans un premier temps, tu vas donc identifier qui est ton avatar client et ce dont il rêve

Qui est-il?

Commence par dresser sa carte d’identité

  • prénom,
  • âge,
  • genre,
  • métier,
  • niveau d’études,
  • revenus,
  • situation maritale,
  • nombre d’enfants,
  • lieu de vie.

Visualise ton avatar client comme un ami qui désire en apprendre plus sur ton expertise. Chaque fois que tu crées du contenu, imagine une simple discussion avec lui autour d’un café. Cette technique permet de créer du contenu plus humain et plus attractif. 

Que veut-il ? 

Réfléchir au portrait de ton avatar client est une première étape. Ceci étant, c’est loin d’être suffisant.

À présent, tu vas devoir prendre conscience de ce qu’il désire le plus au monde. Quel résultat, ou quelle transformation, rêve-t-il d’obtenir ? De préférence, ton contenu (gratuit ou payant) doit permettre à ton client idéal d’atteindre ce résultat. Plus encore, si tu vends des formations en ligne (ou des coachings). Ce que ton avatar veut, ta formation l’aide à l’obtenir. Et le pompon sur la montagne c’est quand, en plus, le résultat est atteint facilement et rapidement.

Alors. Que veut ton avatar client

Est-ce qu’il souhaite :

  • mieux communiquer avec ses proches ?
  • devenir libre et indépendant ?
  • se sentir moins stressé ?
  • sortir de la dépression ?
  • augmenter sa créativité ?
  • gagner plus d’argent ?
  • perdre du poids ?
  • trouver l’amour ?
  • retrouver confiance en lui ?

Quand tu as mis le doigt dessus, tu vas te mettre en position d’empathe pour identifier ce qui empêche ton avatar d’atteindre son grand objectif

Qu’est-ce qu’un point de douleur et comment l’identifier ?

En tant que blogueur professionnel tu as sans doute créé un blog pour aider les gens. Or, pour aider quelqu’un à résoudre un problème, encore faut-il l’avoir identifié.

C’est la raison pour laquelle tu dois aussi te demander quels sont les problèmes que rencontrent ton avatar. Ils constituent, en fait, des freins empêchant l’atteinte du résultat tant désiré. 

Définir précisément le point de douleur de ton avatar

La problématique principale de ton avatar est également appelée “point de douleur“. Dans l’idéal, il doit être RUDE (Reconnu – Urgent – Difficile – Étendu) :

  • Reconnu : ton avatar à conscience de son problème. Si ce n’est pas le cas, tu dois créer du contenu qui permet cette prise de conscience. C’est ce qu’on appelle “éduquer son audience”. Mais, entre nous, je trouve le terme un peu réducteur.
  • Urgent : ton avatar souhaite résoudre ce problème rapidement.
  • Difficile : le problème de ton avatar n’est pas évident à résoudre.
  • Étendu : ce problème est régulièrement rencontré par les personnes qui composent ton audience.

Ce concept de point de douleur RUDE n’est pas de moi, mais de Stéphane Truphème. Il aborde le sujet dans son ouvrage Content Marketing – Créer des contenus qui font vendre.

Découvrir les points de douleurs de ton avatar

Tu te demandes peut-être où te renseigner pour repérer le plus gros problème de ton avatar. Plusieurs solutions s’offrent à toi :

  • t’inscrire à des groupes Facebook dans ton domaine et observer les questions fréquemment posées ;
  • créer ton propre groupe Facebook et poser la question à l’adhésion “quel est ton plus gros problème avec … + ta thématique de blog” ;
  • surveiller les questions récurrentes dans les forums populaires de ton domaine ;
  • rencontrer ton avatar en vrai (ou en visioconférence) et lui poser des questions sur ce qui l’empêche d’avancer. 

La liste n’est pas exhaustive 😉. Mais pour résumer, sois en permanence au contact de ton avatar client et écoute-le vraiment.

Maintenant que tu as pris le temps d’identifier la personne que tu as à coeur d’aider, tu vas devoir préciser ce que tu lui proposes d’unique. C’est de cette façon que tu vas te démarquer de la concurrence et générer du trafic de grande qualité

Comment exprimer ta proposition de valeur unique

Je vais te dévoiler ma formule magique pour rédiger ta promesse. On parle aussi de mission ou, de proposition de valeur unique. 

J’aide X (mon avatar), à obtenir Y1 (son désir) et/ou à dépasser Y2 (son point de douleur), grâce à Z (mon expertise singulière).

ou

J’aide X (mon avatar), à obtenir Y1 (son désir), grâce à Z (mon expertise singulière), même s’il présente Y2 (son point de douleur).

Prenons mon exemple.

J’aide les blogueurs professionnels à augmenter leur trafic, grâce à la création d'articles de blog optimisés pour Google (même s'ils n'y connaissent rien au SEO).

Bien. Tu as donc défini précisément à qui tu t’adresses et ce qui te rends unique. Maintenant, tu vas trouver tes blogs concurrents.

Étape 2 : Analyser la concurrence

Recherche des blogs populaires depuis Google.

La première façon de trouver tes principaux concurrents est de passer par Google. En d’autres termes, Dieu.

Technique n°1 : saisis “blog + ta thématique de blog”.

Primo, saisi “blog + nom de ta thématique”. 

Dans mon cas, je peux par exemple saisir blog + :

  • trafic blog ;
  • seo ;
  • rédaction web ;
  • etc.

Ignore les liens qui ne sont pas des blogs, s’il y en a. Par exemple :

  • le site Wikipédia ;
  • un forum ;
  • un réseau social ;
  • un webzine, etc.

Ignore également les blogs trop généralistes tels que les blogs “lifestyle”, un peu “fourre-tout”. 

Retiens les autres blogs et fais une liste de 3 à 10 blogs qui pourraient te faire concurrence.

Si je fais ce simple exercice, avec la requête “blog + trafic blog”, j’obtiens une liste de nombreux concurrents (très) sérieux. En voici un aperçu :

Augmenter le trafic de son blog : technique 1 pour rechercher des concurrents avec Google

Technique n°2 : saisis une requête pertinente.

Secundo, saisi un mot-clé (ou requête) que ton avatar client est susceptible de rechercher. Reprenons mon exemple. Tu te souviens de ma mission :

J’aide les blogueurs professionnels à augmenter leur trafic, grâce à la création d'articles de blog optimisés pour Google (même s'ils n'y connaissent rien au SEO).

Si j’aide les blogueurs à augmenter leur trafic, quelle requête seraient-ils susceptibles de saisir ? 

“Comment augmenter le trafic de son blog”. Ça semble bien, non ? 

Mais je pourrais tout aussi bien tenter “comment rédiger des articles de blog” ou “qu’est-ce que le SEO on page”.

Il est fort probable que mes principaux concurrents se positionnent sur cette requête

Pour chacune des requêtes que tu décideras de saisir, relève jusqu’à 10 blogs adversaires. Comme tout à l’heure, ignore les liens non pertinents.

Maintenant, croise les deux listes obtenues grâce aux techniques 1 et 2, puis surligne les blogs qui apparaissent à plusieurs reprises. Ce sont, sans nul doute, des concurrents à surveiller de près. 

Par exemple, si je choisis la requête “comment rédiger des articles de blog”, j’obtiens ceci :

Traficmania.com apparaît dans les deux listes. C’est donc un concurrent à retenir absolument.

Note, dans ton cahier d’exercices, les 3 blogs qui ressortent le plus du lot

Découvre d’autres concurrents grâce à Yooda Insight.

Maintenant que tu as identifié les 3 blogs les plus populaires dans ton domaine, tu vas étoffer ta recherche grâce à un outil seo gratuit

Les concurrents de tes concurrents sont tes concurrents.

D’abord, crée ton compte Yooda Insight gratuitement. Ensuite, saisi l’URL des 3 blogs que tu as retenus. Un par un.

Ensuite, clique sur l’onglet “Concurrents”.

Enfin, pour chacun d’eux, relève les 3 premiers concurrents. À ce stade, il est possible que tu trouves des concurrents que tu avais déjà retenus en amont. Dans ce cas garde-les au chaud, mais relève le concurrent suivant.

Augmenter le trafic de ton blog en recherchant tes concurrents sur yooda insights

Finalise la liste de tes principaux concurrents.

Désormais, tu as une liste de 9 compétiteurs sérieux. 

Visite chacun des blogs nouvellement identifiés et finalise ta liste. Il s’agit de retenir les 5 concurrents qui te semblent les plus proches de ton univers

Si tu as du mal à faire ton choix, je te conseille de télécharger l’extension chrome de Moz : la Mozbar. Cela va te permettre de connaître l’autorité de domaine de n’importe quel blog sur lequel tu te trouves.

Retiens les 3 à 5 concurrents dont le domaine d’autorité est le plus élevé. Le score (DA) est compris entre 0 et 100. Et pour te donner un ordre d’idées, un score supérieur à 35 est déjà excellent.

Étape 3 : Rechercher les meilleurs mots-clés

Grâce au travail que tu as effectué en amont, tu vas pouvoir créer une liste de mots-clés pertinents pour ton blog.

Sélectionne les meilleurs mots-clés grâce à ma méthode PerFaVore.

Avant de te montrer comment trouver les bons mots-clés, j’aimerais que tu comprennes ce qu’est un excellent mot-clé pour ton blog

Je vais partager avec toi la méthode que j’ai inventée. Il s’agit de la méthode PerFaVore. J’ai déposé des droits d’auteurs. Donc pense à me citer si tu la partages à ton tour. 🥰 

Concrètement, le mot-clé parfait doit passer par trois filtres :

  • la pertinence ;
  • la facilité ;
  • le volume de recherche.

Attention, l’ordre est extrêmement important. Contrairement à une idée trop répandue, le volume de recherche ne devrait jamais être le critère principal. Encore moins pour un petit business en ligne comme le nôtre. Parce que nous ne sommes pas Apple, l’idée n’est pas d’attirer tout le monde, mais bien des visiteurs qui rencontrent des problématiques communes. Et toi, ça tombe bien, tu es compétent pour les résoudre. 

Ceci étant dit, voici la méthode. 

PERtinence

Demande-toi si ton lecteur idéal saisirait le mot-clé, que tu souhaites analyser, dans Google.

Non ? Tu le jettes. 

Oui ? Tu le gardes et tu passes au filtre suivant.

Généralement, ton avatar va saisir des mots-clés dits de “longue traîne”. Pour faire simple, ils correspondent à un ensemble de mots. Par exemple, mon avatar ne tapera pas “trafic” (mot-clé de courte traîne) dans Google. Il choisira plutôt : “comment augmenter le trafic de mon blog”. Les mots-clés de longue traîne sont donc à privilégier, tout particulièrement si tu souhaites attirer du trafic de qualité.

FAcilité

Est-ce que c’est un mot-clé sur lequel il est facile de se positionner ?

Dans Ubersuggest, un outil de planification de mots-clés, la facilité est mesurée par la SD (SEO Difficulty). 

Selon Neil Patel, son créateur, une SD inférieure à 40 signifie qu’il est facile de se positionner sur Google. 

Selon moi, si ton blog est jeune (moins de 6 mois), vise plutôt une SD inférieure à 20, voire 10.

Supérieur à 40 ? Oublie.

Inférieur à 20 ? Intéressant. Tu vas pouvoir continuer.

Inférieur à 10 ? Une pépite d’or. Passe à la suite pour savoir si tu es tombé sur du diamant.

VOlume de REcherche

Est-ce que c’est un mot-clé réellement recherché ? En d’autres termes, le volume de recherche est-il supérieur ou égal à 10 ?

10 te semble peu ? Je me dois d’insister alors. Le volume de recherche n’est jamais un critère déterminant. Seule la cohérence, autrement dit la pertinence, doit prévaloir sur le reste. Essaierais-tu de vendre du rouge à lèvres à un homme qui meurt de soif ? Non.

Mieux vaut 10 personnes intéressées par ton produit, qu’un million de personnes qui n’en ont nullement besoin.

C’est pourquoi tu ne dois pas t’inquiéter, si tu ne trouves pas des mots-clés au volume de recherche très élevé. Pense à tes concurrents. S’ils s’en sortent avec ça, tu le peux aussi.

Donc.

Le volume de recherche est de 10 ou plus ? Tu peux garder le mot-clé.

Il est supérieur à 500 ? Félicitations. Tu as là un mot-clé en diamant brut

C’est excellent pour augmenter le trafic de ton blog. Neil Patel t’en fait la promesse. Si tu crées du contenu optimisé sur des mots-clés dont le volume de recherche est supérieur à 500, tu vas pouvoir générer plus de 10 000 visiteurs en trois mois

Cool. Reste à savoir comment les trouver.

Crée ta liste de mots-clés parfaite avec Ubersuggest.

Je vais te montrer, pas à pas, comment créer une liste de mots-clés grâce à Ubersuggest. Ce générateur de mots-clés a longtemps été gratuit. Malheureusement, depuis mars 2020, il est devenu payant. Mais rassure-toi. Avec la version freemium, tu vas pouvoir réaliser l’exercice sans soucis.

L’idée, c’est de trouver 12 mots-clés parfaitement ciblés pour attirer ton avatar client. Si tu écris un article par semaine, tu vas donc être en mesure de planifier 3 mois de contenu. Mais ça, on en reparle tout à l’heure.

En attendant, voici deux méthodes simples pour trouver les mots-clés de tes concurrents, grâce à Ubersuggest.

L’onglet “mots-clés”

Commence par saisir l’URL de ton premier concurrent dans la barre de recherche. 

Ensuite, choisis ta langue / pays et clique sur le bouton “chercher”.

Clique maintenant sur l’onglet “mots-clés”, à gauche.

Augmenter le trafic de ton blog en recherchant des mots-clés pertinents avec Ubersuggest

Pense à te connecter à Google. Autrement, la liste des mots-clés sera limitée.

Une liste de mots-clés apparaît. 

Enfin, sélectionne ceux qui passent mon test PerFaVore et note-les dans ton cahier d’exercices. 

L’onglet “top pages”

À présent, clique sur l’onglet “top pages”. Une liste va s’afficher. Il s’agit des pages qui génèrent le plus de trafic chez ton concurrent. 

Clique sur le bouton “tout voir”. 

Avec la version gratuite, la liste est désormais limitée. Ceci étant, tu vas quand même pouvoir profiter de quelques nouvelles suggestions de mots-clés.

Garde ceux qui passent le scan PerFaVoRe et ajoute-les à ta liste

Répète les deux méthodes pour chacun de tes concurrents et retiens les 12 meilleurs mots-clés

Pour rappel, le mot-clé parfait est celui qui est pertinent, dont la difficulté SEO est inférieure à 10 et le volume de recherche supérieur à 500. Si tu peux en avoir 12 comme ça, tu es prêt pour augmenter massivement le trafic de ton blog.

Bravo 👏🏼. Tu as fait plus de la moitié et tu vas pouvoir passer à la planification de ton contenu. 

Étape 4 : Planifier ton contenu dans un calendrier éditorial

Promis, tu as déjà fait le plus gros en générant ta liste des 12 mots-clés ciblés. Cette étape ne devrait donc pas te prendre beaucoup de temps. 

Quels éléments doivent apparaître dans un calendrier éditorial ?

Peu importe l’outil que tu utilises pour créer ton calendrier éditorial, voici les éléments que tu dois préciser pour chaque article à produire :

  • le mot-clé principal ;
  • le titre provisoire de l’article ;
  • la date d’échéance pour la publication ;
  • le statut de l’article (non commencé, en cours, programmé, publié).

À l’intérieur de ton cahier d’exercice, tu pourras copier/coller mes modèles de calendriers éditoriaux adaptés pour :

  1. Trello (que tu peux recopier si tu utilises Asana).
  2. Google Sheet.

Clique sur l’image pour télécharger ton cahier d’exercices (si ce n’est pas encore fait).

Augmenter le trafic de ton blog : 7 étapes facilitées par ton cahier d'exercices

Personnellement, j’utilise l’outil Asana. Voici, concrètement, à quoi cela ressemble :

Modèle de calendrier éditorial pour les blogueurs, avec Asana

Quand planifier son contenu de blog ?

Je te conseille de planifier à la fin de chaque mois, les 4 articles du mois suivant. Autrement, tu peux planifier tes 12 articles pour les 3 prochains mois. Un mot-clé correspond, en fait, à une idée d’article à haut potentiel de génération de trafic. 

Souvent, le blogueur recherche le mot-clé qui colle à son idée d’article. C’est une erreur classique. Ce n’est pas dans ce sens qu’il faut procéder. Au contraire, il faut partir d’un mot-clé et créer le contenu qui va exactement le refléter. 

Le calendrier éditorial est idéal pour te donner une vue d’ensemble du contenu que tu vas devoir produire au cours des prochains mois. 

Étape 5 : Augmenter le trafic de ton blog avec le SEO on page

Pour augmenter le trafic de ton blog, rien de tel que la création de contenu optimisé pour les moteurs de recherche. Je dirais même plus spécifiquement optimisé pour Google, le moteur de recherche le plus utilisé par les internautes français. 

Je vais te dévoiler les fondamentaux d’un article SEO-friendly. Néanmoins, si tu veux aller plus loin, pense à télécharger ton Plan de route offert sur la page d’accueil du blog.

Utilise le plugin WordPress Yoast SEO.

Si tu veux améliorer facilement la visibilité de ton blog WordPress sur Google, il est indispensable d’installer un plugin SEO

Celui que je te recommande est Yoast SEO (en version gratuite). Si tu ne l’as pas encore, je te montre comment l’installer et le configurer dans cette vidéo :

Utilise correctement le mot-clé principal pour augmenter le trafic de ton blog.

Honnêtement, si tu es arrivé jusqu’ici, tu as fait le plus dur. En effet, tu as trouvé 12 requêtes cibles (ou mots-clés principaux). C’est à partir de chacune d’elles que tu vas pouvoir construire tes articles SEO, et ce pour les trois prochains mois.

Comment trouver des mots-clés secondaires ?

Les mots-clés secondaires sont des mots qui font partie du champ lexical de ton mot-clé principal. On parle aussi de mots-clés sémantiques ou LSI (Latent Semantic Indexing). Ils permettent à Google de mieux comprendre le contenu rédactionnel de ton article.

Chouette. Mais comment trouver des mots-clés secondaires intéressants

Je te propose 3 astuces simples.

Astuce n°1 : saisis ton mot-clé principal dans Google et relève les mots qui apparaissent en bas de la page des résultats. Il s’agit des recherches associées (ou connexes).

Augmenter le trafic de ton blog : la recherche de mots-clés secondaires avec les recherches associées de Google
Exemple de recherches associées à la requête “SEO”

Astuce n°2 : saisis ton mot-clé principal dans Ubersuggest et relève les mots qui apparaissent dans l’onglet suggestion. N’hésite pas à tester les autres onglets également (en relation, questions, prépositions et comparaisons).

Astuce n°3 : rédige ton article avec la volonté de traiter ton sujet dans son exhaustivité. Les mots-clés secondaires arriveront naturellement.

Et après ?

Lorsque ton article sera terminé, utilise l’extension chrome TextOptimizer de 1.fr. Cela te suggérera d’autres mots-clés sémantiques à ajouter à ton texte. Attention néanmoins. Fais en sorte que la lecture reste naturelle et agréable. Cela favorise l’UX (User eXperience) ou expérience utilisateur. Google en tient compte pour le classement. 

Où placer les mots-clés ?

Le placement des mots-clés est important pour améliorer la position de ton article dans la page de résultats de Google. Sache que tu peux modifier facilement les balises html, grâce à Yoast SEO. 

Donc.

Ton mot-clé principal doit apparaître dans :

  • l’URL de ton article ;
  • la balise title ;
  • le titre H1 de ton article ;
  • le texte alternatif de tes images ;
  • le nom de tes images ;
  • quelques sous-titres H2 ;
  • le corps du texte (environ 1 fois tous les 100 mots).

Tes mots-clés secondaires, quant à eux, doivent apparaître dans :

  • quelques H2 et H3 ;
  • tout au long du texte.

Comment créer un FAQ à partir du mot-clé principal ?

Pour améliorer encore ta position, tu peux créer une “Foire Aux Questions” à la fin de chacun de tes articles. 

Pour cela, c’est relativement simple. Saisis ton mot-clé principal dans Google. Vérifie si une boîte “autres questions posées” apparaît dans la page de résultat. Cela ressemble à ceci :

Augmenter le trafic de ton blog grâce aux autres questions posées de Google

Si c’est le cas, note-les. À la fin de ton article, rédige une réponse courte pour chacune des questions qui te semblent opportunes.

Pour mettre en forme ta FAQ, utilise le bloc de données structurées FAQ de Yoast. Cela nécessite d’utiliser l’éditeur WordPress par défaut : Gutenberg. 

Augmenter le trafic de ton blog grâce à la Foire Aux Questions (FAQ)

Sois généreux.

La question que tout le monde se pose, ou s’est déjà posée, c’est de savoir quelle est la longueur idéale d’un article de blog. Il existe de nombreuses études à ce sujet. Retiens qu’un article de blog de 1500-2000 mots est recommandé. Néanmoins, tu peux tout à fait rédiger des articles jusqu’à 6000 mots.  La lisibilité devra toutefois être particulièrement soignée.

Structure parfaitement ton article de blog.

Un article bien optimisé est d’abord un article bien structuré.

Voici, brièvement, la structure idéale d’un article SEO-friendly :

  1. L’image principale de l’article
  2. Le titre H1 (contenant le mot-clé principal)
  3. L’introduction (contenant le mot-clé principal dès la première phrase)
  4. Le visuel de titre (incluant le mot-clé principal dans la balise alt)
  5. La table des matières
  6. Les sous-titres H2 et H3 (incluant mot-clé principal et mots-clés secondaires)
  7. La conclusion (avec un appel à l’action)
  8. La FAQ (titrée par un H2 incluant le mot-clé principal)

Étape 6 : Faire la promotion “gratuitement” de ton blog

Apparaître en première position, sur la page de résultats de Google, constitue la meilleure des promotions

Toutefois, lorsque ton blog est nouveau, il manque d’autorité. De fait, même si ton contenu est excellent et parfaitement optimisé pour Google, le classement peut prendre du temps.

Il est donc indispensable, au départ, de promouvoir autrement chaque nouvel article publié. 

Il existe de nombreuses techniques, gratuites, pour faire ta promo.

Préviens ta communauté.

La première chose à faire est de prévenir chacune des personnes qui te suit, qu’un nouvel article est paru. 

Ainsi, pour chaque article publié tu peux :

  1. rédiger un mail ;
  2. envoyer une notification push ;
  3. créer une publication sur le réseau social où se trouve ton audience.

1. Envoie un mail à ta liste.

Ton mail de promotion doit être court et simple. Il te suffit de préciser à ta liste qu’un nouvel article vient d’être publié sur le blog. L’objet de ton mail doit présenter le résultat que va atteindre ton avatar, une fois qu’il aura lu ton article. N’hésite pas à ajouter un chiffre et un émoji. En effet, cela augmente le taux d’ouverture. Par exemple : 😴 La méthode étonnante pour s’endormir en moins de 7 minutes.

🚨 Astuce : certaines personnes n’ont pas ouvert ton mail ? Tu peux leur envoyer à nouveau le mail, en changeant la ligne d’objet. La plupart des auto-répondeurs te permettent de faire ça. 🙂

2. Envoie une notification push.

Il existe des plugins gratuits, comme iZooto par exemple, pour envoyer des notifications push. Il s’agit d’une petite boîte qui apparaît sur le navigateur de ton avatar pour le prévenir de la sortie d’un nouvel article.

3. Crée une publication pour les réseaux sociaux.

Rappelle-toi qu’il est inutile (et surtout épuisant 🥱) d’être sur tous les réseaux sociaux. En revanche, je te conseille d’être actif sur le réseau social où se trouve majoritairement ton audience. Chaque fois que tu publies un nouvel article, pense à créer une publication pour prévenir ta communauté. Dans l’idéal, privilégie l’image ou la vidéo. Un visuel original, une vidéo ou un gif animé est toujours plus captivant qu’un simple texte. 

Voici un exemple de visuel, que j’avais créé, pour promouvoir mon dernier article de blog sur Instagram :

Augmenter le trafic de ton blog : exemple de visuel pour promouvoir ton dernier article de blog sur instagram

Favorise le partage social.

Ensuite, fais en sorte qu’il soit facile de partager ton article sur les réseaux sociaux.

Pour cela, je te recommande :

  1. d’ajouter des boutons flottants, avec un plugin de partage social comme Super Socializer ;
  2. de créer des extraits de texte “tweetables” grâce au plugin Better Click to Tweet ;
  3. de partager ton article sur ta page Facebook (ou autre vitrine sociale).

Parfait. On passe à l’étape finale.

Ouf. La dernière étape. Enfin 😅!

Pour augmenter le trafic de ton blog, tu dois augmenter l’autorité de ton domaine. Cela se fait, non seulement en créant du contenu seo, mais également en obtenant des backlinks de qualité

Des quoi ? En français : des liens entrants.

Imagine.

Toi tu es le blog A avec une autorité de domaine faible (rappel : tu peux la vérifier avec la MozBar dont je t’ai parlé tout à l’heure). En d’autres termes, aux yeux de Google, tu n’es pas très populaire. Puis, il y a le blog B. Il a fait ses preuves en offrant un excellent contenu à des visiteurs ravis. Google lui fait confiance. Si le blog B crée un lien vers ton blog, Google se dit “oh il parle du blog A, c’est qu’il doit être qualitatif, je devrais lui accorder plus de confiance et mettre en avant ses contenus”. 

Ce lien, du blog B vers le blog A, constitue un backlink de qualité. 

Ok cool, mais concrètement comment obtenir des backlinks ?

Voici 4 méthodes efficaces :

  1. Rédiger des articles invités.
  2. Participer à des carnavals d’articles.
  3. Créer un article d’experts.
  4. Envoyer un mail aux sites qui offrent des backlinks à tes concurrents.

Les articles invités (guest-posting) : la méthode infaillible pour augmenter le trafic de ton blog

Le Guest Posting, ou la pratique consistant à écrire des articles invités, est la technique la plus connue. Il s’agit d’écrire un article original pour le compte d’un blog dont la thématique est similaire à la tienne

Dans l’idéal :

  1. propose cet article à un blog dont l’autorité de domaine est élevée (encore une fois, utilise la MozBar pour le vérifier) ;
  2. insère plusieurs liens vers ton blog au sein de cet article ;
  3. et/ou offre un cadeau spécialement créé pour l’audience du blog hôte, en échange d’une adresse mail ;
  4. rédige ta propre bio résumant en deux phrases qui tu es et quelle est ta mission.

Non seulement c’est intéressant pour le blog hôte qui reçoit un article original et qualitatif gratuitement, mais surtout pour toi qui obtiens un backlink de qualité. En outre, cela te permet de faire connaître ton blog auprès d’une plus large audience

Les carnavals d’articles

Le carnaval d’articles implique plusieurs blogueurs. Il s’agit donc d’un évènement “inter-blogueurs”. Chacun rédige un article qui répond à une thématique commune, choisie par le blogueur à l’origine de l’évènement. Cet organisateur se chargera de regrouper, en général dans un PDF, tous les articles des blogueurs participants. Cela permet aux lecteurs de bénéficier d’un recueil d’articles à forte valeur ajoutée

En principe, le blogueur hôte fera un lien vers chaque blog ayant participé. Autrement dit, en participant à un tel évènement, tu obtiendras un précieux backlink.

Chaque blogueur bénéficiera également d’une meilleure visibilité puisqu’il sera présenté à une audience plus large. Le blogueur hôte, quant à lui, recevra un backlink par participant. En effet, chaque blogueur fera un lien vers l’article dédié au carnaval. C’est exactement ce que j’ai fait dans l’introduction de cet article. Ainsi, plus il y a de participants, plus le blogueur obtient de backlinks.

Donc je te recommande :

  1. de participer à des carnavals d’articles ;
  2. d’organiser ton propre carnaval.

Autre astuce seo : plus le lien vers ton blog est positionné haut dans l’article (dans l’introduction par exemple), plus il sera pris au sérieux par Google.

Les articles d’experts

L’article d’experts est un modèle d’article encore peu répandu. Il dévoile le point de vue de plusieurs experts sur une problématique précise. Idéalement, la question posée devrait répondre à un point de douleur de ton avatar

Si je décidais de créer un article d’experts, par exemple, je pourrais demander à des experts SEO “quelle est votre meilleure technique pour obtenir des backlinks ?”. Si j’arrivais à recueillir les réponses de 7 experts, je pourrais intituler mon article “7 experts te dévoilent leurs secrets pour obtenir des backlinks de qualité”.

L’idée étant, bien évidemment, de convaincre ces experts de faire un lien vers ton article de blog. 

Le mail magique

Cette technique, inventée par Brian Dean, est préconisée par de nombreux créateurs de contenus. Notamment :

  1. Neil Patel.
  2. Jon Morrow. 
  3. Jeff Bullas.

Pour ne citer qu’eux.

La technique complète, appelée “Skyscraper Technique” (ou technique du gratte-ciel) consiste à :

  1. Saisir la requête ciblée sur Google et analyser les 10 premiers résultats ;
  2. Créer du contenu 10 fois supérieur à ce que tu as analysé ;
  3. Envoyer un mail aux sites qui offrent des backlinks à tes concurrents pour leur dire “salut, mon contenu est bien meilleur et parfaitement à jour”.

Néanmoins, pour pouvoir envoyer un mail à ces personnes, encore faut-il pouvoir les identifier. 

Eh bien c’est possible grâce à la combinaison de deux outils gratuits :

D’abord, saisis le mot-clé principal de l’article que tu veux promouvoir sur Google.

Puis, rends-toi sur l’outil d’Arhefs et saisis l’url d’une page web concurrente.

Ensuite, clique sur certains backlinks. Intéresse-toi surtout à ceux qui proviennent d’autres blogs.

Trouve l’adresse mail pour contacter le blogueur.

Une fois sur la page offrant le backlink, clique sur l’extension Hunter pour obtenir une adresse mail et contacter le site. Le cas échéant, recherche l’onglet contact directement sur le site internet.

Enfin, envoie un mail au site pour lui expliquer que tu as créé un contenu similaire mais plus qualitatif. Brian Dean propose son modèle de mail dans son article Skyscraper Technique. Dans ton cahier d’exercices, tu trouveras le modèle de mail traduit en français.

Soyons honnête, cela demande un temps considérable et tu vas te prendre quelques vents. Ça c’est dit. Néanmoins, cela peut vraiment te rapporter gros. En effet, très peu de tes concurrents prennent la peine de le faire.

Augmenter le trafic de ton blog grâce au SEO : ce qu’il faut retenir.

Tu sais désormais comment lancer ton blog et attirer un maximum de trafic qualifié grâce au SEO.

Cela va te sembler une montagne au début. C’est complètement normal. 

Je te conseille donc d’y aller pas à pas. Une étape à la fois. Le cahier d’exercices va vraiment te faciliter la tâche. Prévois, au minimum, une journée pour chaque étape. L’idée n’est pas de te décourager mais bien de construire de solides fondations pour attirer du trafic sur ton blog

Augmenter le trafic de ton blog est comparable à un marathon, pas à un sprint.

N’oublie jamais que tes actions d’aujourd’hui produisent les résultats de demain. 💪🏼

Alors tiens-toi prêt à accueillir tes futurs visiteurs.

L’article t’a plu ? Tu penses qu’il pourrait être utile à d’autres ? Partage-le ❤️

Contenus complémentaires

Cet article mérite d'être partagé, non ? 😊

As-tu envie de réagir à cet article ? As-tu des questions ?

  • Bravo Natacha ! Je n’en reviens pas de la quantité ET de la qualité de ton travail 😳 ! Donc merci pour tout ça. J’ai téléchargé mon cahier d’exercices. Effectivement je flippe devant la montagne qui m’attend mais je sais aussi que je suis bien accompagné avec un guide tel que toi 🤗. Donc je fais mon 1er pas dès demain et je vais rester focus pendant tout mon mois de juin sur ce travail de longue haleine. Quand je vois la progression de ton PA sur Moz je me dis que je peux te suivre les yeux fermés 😌. Encore merci pour tout ça. Je vais faire des captures d’écran de mes stats et je nous donne rdv dans 3 et 6 mois pour faire le point si ça te dit ? 😉. Je te souhaite le meilleur 🙏.

    • Coucou Jean-François.

      C’est toujours un grand plaisir de lire tes commentaires. Cela me touche beaucoup. Lire ce genre de commentaires c’est ce qui me met le plus de baume au coeur. Comme lorsque j’étais infirmière et que mes patients me faisaient part du bien-être ressenti après un soin. C’est vraiment ça le coeur de notre métier. Et rien ne me rends plus heureuse.

      Alors oui 🤣 il est tout à fait normal que ça te semble énorme. En effet ce n’est pas un petit exo à faire sur le coin d’une table quand on a du temps à tuer. Cela se fait sérieusement, pas à pas. Mais surtout, sans pression. Prends tout le temps qu’il te faudra.

      J’ai pensé à toi en écrivant l’article. J’ai failli faire une “pause thé” vers l’étape n°4. Mais j’ai finalement opté pour le “une étape par jour et à ton rythme”.

      Merci encore pour tous tes retours encourageants. Et continue avec ma petite voix intérieure, comme tu le fais. Tes articles sont sublimes.

      • Merci pour ta petite pensée pendant ton écriture 🤗. Tu as raison, ménage-toi car tu donnes beaucoup de toi dans tes articles. Ça se sent et je ne suis pas très étonné d’apprendre que tu as été infirmière ! Ta manière de partager part du coeur, ça ne fait aucun doute et c’est donc aussi pour ça que j’ai beaucoup aimé tout de suite tes contenus magnétiques 😍. Donc ne lâche rien mais prends soin de toi, tes nouveaux patients du web on besoin de toi ! 😀

        • Merci à toi de m’avoir inspirée ☺️
          Si je fais une pause thé dans l’un de mes articles, je penserai à te citer.
          Oui je le fais vraiment avec le coeur. Et c’est top si ça se ressent. Merci beaucoup Jean-François 🙏🏻.

  • Merci pour cet article TRES complet !
    J’utilisais déjà Ubersuggest mais là, je viens de découvrir tout son potentiel 🙂

    J’ai hâte de mettre tout ça en pratique et de voir les résultats !

    • Coucou Nath,

      Je suis super heureuse de lire ça. Ubersuggest propose tellement de fonctionnalités qu’il est effectivement facile de se sentir submergé·e. Je continue actuellement la formation de Neil Patel pour identifier les meilleures fonctionnalités et les partager avec vous ensuite ❤️

      Merci d’avoir pris le temps de me faire ton agréable retour 🙏🏻

  • WOW !! Quel article Natacha !! En fait c’est plus proche d’une formation que d’un article tellement c’est complet et pragmatique ! Tout ce qu’on aime !!! Merci

    • Coucou Maeva.

      Merci c’est super de lire ton retour concernant les captures d’écran. J’essaie de faire ça dès que ça peut aider à mieux comprendre et visualiser les enseignements.

      Encore merci pour ton retour 🙏🏻.

  • Le contenu de ton article est à l’image de ton blog … incroyable de valeur ! Merci pour tout Natacha, on sent que tu te livres sans retenu pour tes lecteurs.

    • Merci infiniment Nico pour ce second commentaire 😃 Oui je me livre sans retenue (d’ailleurs demain tu découvriras le bilan du mois de mai par rapport au blog dans ta boîte mail 🤣). Merci pour tes commentaires toujours très encourageants.

      • Je confirme qu’avec une méthode guidée pas à pas comme celle que tu décris le Monde du SEO n’est plus si effrayant ! 😃 Merci encore

        • Coucou Nico,

          Hi hi merci 😃. Le but c’est de rendre ce monde presque facile. On va y arriver 💪🏼. Tu t’y intéresses de près. Je le sais. Bientôt tu me donneras des cours 🥰.

  • bonjour Natacha, quel article ! je ne suis pas étonnée qu’il t’ait fallu du temps pour le rédiger, avec son cahier d’exercices en plus ! tu apportes beaucoup de valeur à tes lecteurs, tu en seras récompensée : plus tu donnes, plus tu reçois ! tu as raison, il faut prendre le temps de faire chacune des étapes : je programme ça dans ma routine quotidienne ! je vais mois aussi enregistrer les résultats par des copies d’écran, plus facile pour se rendre compte de l’évolution et partager ! Merci encore Natacha.

    • Coucou Caroline 🥰

      Rolala c’est super ce que tu fais. Bravo. Le passage à l’action, c’est ça qui fait la différence 💪🏼.

      Merci pour ton soutien et le retour que tu fais sur mon travail. Je suis vraiment touchée de lire ça. Merci. Merci.

      Belle journée à toi et hâte d’en savoir plus sur tes résultats.

  • Wouahou ! Ton article est juste incroyable ! Très complet, plein de pépites ; une vraie mine d’or !
    Je trouve la technique gratte-ciel géniale et inspirante.

    Merci pour ce contenu de qualité considérable.

    • Coucou Sofia,

      Merci beaucoup pour ton retour. C’est fait pour être précieux. Alors je suis ravie de lire ça.
      Oui la technique du gratte-ciel est très connue et répandue chez les blogueurs américains. Beaucoup moins chez nous 😃

      J’espère que cela te servira au mieux.

      Belle journée.

  • Bonjour Natacha,

    Waouh quel article !

    Je viens de finir une première lecture de ton article !Je pense que je vais le relire une deuxième, troisième, quatrième…fois pour digérer et tester tes outils et précieux conseils ! J’ai également téléchargé ton cahier d’exercices et ton plan de route, je suis certain qu’il vont également beaucoup m’aider !

    Mon blog est tout jeune (1 mois 1/2) et je pense que tu vas m’aider à le faire grandir ! Ton image du marathon me plait bien ! J’ai toujours préféré les courses d’endurance, ça tombe bien !

    J’adore le nom de ton de ton blog Contenu Magnétique, finalement assez en résonance avec la loi de l’attraction ! J’ai une foi absolue en cette loi ! Depuis la lecture de l’alchimiste il y a quelques années je fait mienne la maxime de ce livre “mektoub” : la bonne personne au bon moment et au bon endroit ! Je ne crois plus au hasard mais plutôt aux synchronicités !

    Alors je vais mettre à profit au maximum celle qui s’offre à moi : t’avoir mis sur mon chemin avec du contenu magnétique !

    Au plaisir de te lire. Je pense que je vais devenir un fidèle lecteur !

    Je te souhaite une belle et saine journée
    Laurent

    • Coucou Laurent.

      C’est incroyable comme ton message me parle. Je crois tout à fait à la loi de l’attraction. Le nom contenu magnétique n’est pas anodin. Il résonne en moi. Et l’idée c’est de faire résonner nos contenus dans le coeur de nos lecteurs.

      Oui c’est un très gros article à lire et à appliquer, une étape à la fois. Tu auras une avance considérable en sachant et en appliquant toutes ces astuces SEO dès le lancement de ton blog. C’est super 🙏🏻

      À bientôt.

  • Bravo c’est pas un article mais un guide complet ! Je reviendrais sur cette page pour prendre des notes !

    • Merci beaucoup. Oui c’est un guide couplé d’un Workbook ✍️. Donc presque une mini-formation 💎. J’espère qu’il te sera utile, que tu vas suivre les étapes et voire ton trafic monter en flèche 💪🏼🥰

  • Waouhhhhh quel article 😳

    J’ai mis du temps pour le lire mais je suis content d’avoir pris cette décision car il fallait vraiment avoir la tête reposée pour bien intégrer tous ces précieux conseils…

    Tu as mis la barre haute dans le contenu gratuit de ton domaine bravo.

    La partie sur l’avatar va vraiment m’être utile mais toutes les étapes sont vraiment de vraies pépites.

    Tu excelles vraiment dans ton domaine et quand je vois ce que tu donnes, je te souhaite vraiment que le retour de tes lecteurs soit tout autant généreux..

    Le contenu est vraiment magnétique mais la personne l’est bien plus. 🥰❤️

    Tu sais que je sais que tu sais.. 🤪

    Bref….

    • Coucou Ivann.

      Merci d’avoir pris le temps de le lire. Oui j’ai envie de donner le meilleur pour mes lecteurs 🙏🏻🥰.

      Chouette. La partie avatar est souvent négligée et pourtant tellement (mais tellement) importante. Dans l’une de mes formations, on m’a conseillé de tomber amoureuse de mon avatar. Et c’est vraiment ça. C’est la meilleure façon pour avoir envie de tout lui donner 😉.

      Et oui je sais ❤️

  • Coucou Natacha, j’ai identifié plusieurs problématiques que souhaite résoudre mon avatar. Est-ce que je dois réduire à 1 seule ou est-ce que je peux surfer sur toutes ses problématiques avec le risque d’être trop généraliste ?

    • Coucou Caroline,

      Ton avatar a forcément plusieurs problématiques. Elles sont plus ou moins importantes et globalement, l’ensemble des solutions à ces problématiques, permet de résoudre le grand problème de ton avatar. Autrement dit son rêve le plus ultime. Par exemple dans mon cas, l’une des problématiques de mon avatar est d’acquérir plus de trafic sur son blog.

      Rappelle-toi : un problématique = un contenu (un article, une formation, une séance de coaching, un ebook, etc.).

      Astuce : utilise le “pourquoi” ou le “et donc” (so what en anglais) pour trouver le but ultime de ton avatar.

      Un exemple ?

      Mon avatar veut augmenter le trafic de son blog.

      Et donc ?

      S’il a plus de trafic il va potentiellement faire plus de ventes.

      Et donc ?

      S’il fait plus de ventes, son chiffre d’affaires va augmenter.

      Et donc ?

      Si son CA augmente cela signifie que son entreprise roule.

      Et donc ?

      Si son entreprise roule, le blogueur pro pourra vivre de son blog sans travailler comme un acharné et sans avoir à rechercher des clients.

      Et donc ?

      Il sera (enfin) libre et indépendant.

      Le voilà son grand rêve, une entreprise au service de sa vie. Et une vie qu’il est libre de construire comme il l’entend.

      Donc toi, tu dois identifier quel est le but ultime de ton avatar et toutes ces choses qui peuvent l’empêcher de l’atteindre (= problématiques).

      J’espère que ça t’éclaire 🙏🏻

      • Hello Natacha, j”ai repris les exercices depuis le début pour bien définir mon avatar et son désir, et ta dernière réponse est vraiment magique ! en effet, quelles que soient les problématiques de mon avatar, j’en arrive au même désir. il me reste à mettre ça en mots …

        • Coucou Caroline,

          Je suis super contente de lire ça ! C’est vraiment cool. Merci d’avoir pris le temps de me faire ton retour. N’hésite pas si tu as besoin d’aide pour mettre des mots sur tes pensées.

          À bientôt 😀

          • c’est encore moi ! j’arrive sur ma liste de mots-clés, mais si je comprends bien, la liste des 12 mots-clés est celle où mes concurrents directs sont souvent positionnés dans le top 3, comment arriver à se distinguer alors qu’ils ont déjà un fort DA ? côté thématique, je suis vraiment très partagée pour mon blog qui est à cheval entre bien-être/développement personnel/connaissance de soi/révéler son potentiel… le champ me semble tellement large !

          • Coucou Caroline,

            Il est tout à fait possible que tu te classes mieux que la concurrence. Même si ton domaine d’autorité est plus faible. D’autant que ce dernier évoluera au fur et à mesure (justement en ne te laissant pas impressionner par la concurrence). Si bien qu’un jour, tout le travail que tu auras fourni en amont payera à un point que tu n’imagines pas.

            Tout ça prend du temps. Mais une fois encore, lorsque la machine est lancée : c’est magique ! Tu verras.

            Pour ce qui est de ta thématique, si tu peines à cibler, c’est qu’il y a un soucis de positionnement. Crois-moi on est TOUS passés par là. C’est l’un des plus gros piège. La meilleure chose à faire au début n’est pas de se nicher, mais de se MICRO-nicher.

            Effectivement bien-être/développement perso/connaissance de soi/réveler son potentiel c’est bien trop large. Et ce sont avant tout des “méthodes”.

            Tu dois définir ton lecteur idéal de façon ultra ciblée.

            Je vais te donner un exemple. Si je te dis que ma thématique c’est le vêtement (+/- développement personnel) : trop large. J’aide à quoi ? Créer des vêtements ? Mieux porter les vêtements ? Je précise : le style (qui est intemporel et, de fait, se distingue de la “mode”). Mais encore ? J’aide les femmes à être plus stylées. Toutes les femmes ? Pourquoi ont-elles besoin d’être plus stylées ? J’aide les femmes rondes à être plus stylées. Ah c’est déjà plus précis. Mais encore. J’aides les femmes rondes à retrouver confiance en elles grâce aux vêtements, accessoires et bijoux. Là on y est. Je passe donc du vêtement +/- développement perso à une micro-niche. Et ça change tout.

            C’est capital. Dis-moi si tu as besoin que je t’aides davantage.

  • Très honnêtement, j’ai attaqué ma lecture en me disant : “sur un sujet aussi fréquemment traité, ce sera probablement au mieux une bonne révision”. Mais je ne suis pas du tout déçu du temps investi !
    Comme dit Nath (oui, j’aime bien lire aussi les commentaires des autres et tes réponses 😉 ), tu m’as fait découvrir une utilisation d’Ubersuggest que j’ignorais.
    J’ai ajouté plein d’extensions sympas à Chrome (c’est malin, maintenant je vais devoir laisser tomber Firefox…).
    Et surtout, de mon point de vue, j’ai enfin trouvé une description quantitative du mot-clé diamant brut : Difficulté 500 / mois (précision à ajouter peut-être dans ton article ?). Enorme ! Rien que pour ça, tiens, je m’abonne ! Merci Natacha.

    • Coucou Alex.

      Wow. Merci beaucoup pour ce commentaire. Cela fait plaisir. Oui il y a beaucoup de choses dans cet article. C’est un pilier 😉.

      J’ai créé cette méthode du mot-clé, de façon à ce qu’elle soit spécifiquement adaptée pour les blogueurs/infopreneurs. Nous ne sommes pas une entreprise comme les autres. Et la stratégie de choix du mot-clé doit vraiment être adaptée en fonction. C’est après deux années de blogging que je me suis rendu compte que les enseignements autour du SEO étaient trop focalisés sur les boutiques en ligne ou les grandes entreprises. Le business modèle du blogueur professionnel est pourtant bien différent. Le trafic ciblé est la clé. Le choix du mot-clé doit donc tenir compte de cet objectif.

      Encore merci pour ton retour. Ça me fait chaud au coeur.

    • Coucou,

      Je suis ravie que mes captures d’écran t’aident à y voir plus clair dans la méthode. Merci beaucoup pour ton retour.

      Je te souhaite de générer une tonne de trafic. À bientôt sur le blog 🙏🏻

  • Impressionnant.
    J’ai mis en favori ton article pour le relire, car il regorge de précieux conseils, et je n’ai pas encore tout mis en oeuvre pour augmenter mon traffic.

    • Coucou Laurent,

      Merci pour l’ajout en favori. Cela me fait très plaisir. C’est normal. Il y a beaucoup d’étapes à mettre en oeuvre. Il faut y aller pas à pas et surtout ne pas se tracasser si on met du temps avant de tout implémenter. Je suis la première à tomber dans ce piège. Chacun son rythme.

      Encore merci pour ton commentaire.

  • Merci Natacha pour ton article très complet pour le SEO, ça m’a fait du bien de réviser et aussi j’ai appris des petites choses bien utiles 🙂

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
    >